pectoral

pectoral

pectoral, ale, aux [ pɛktɔral, o ] adj. et n. m.
• 1355; lat. pectoralis, de pectus « poitrine »
IPlacé sur la poitrine.
1Qui décore la poitrine. Liturg. Croix pectorale d'un évêque.
2 N. m. Ornement appliqué sur l'aube d'un prêtre.
(1546) Hist. Ornement porté sur la poitrine par divers personnages (pharaons, grands prêtres).
Antiq. rom. Partie d'armure qui protégeait la poitrine.
IIDe la poitrine.
1(1478) Anat. Qui appartient à la poitrine. La région pectorale. Muscles pectoraux et n. m. pl. les pectoraux. « un développement des pectoraux par une gymnastique mal raisonnée » (Aragon).
Zool. De la face ventrale. Nageoires pectorales et nageoires dorsales.
2(XVIe) Qui combat les affections des poumons, des bronches. Sirop pectoral. Pâtes pectorales (en boules, pastilles). Infusion de fleurs pectorales.

pectoral nom masculin Lourd pendentif trapézoïdal, attribut des pharaons et de certaines divinités égyptiennes. Pièce d'étoffe précieuse, brodée, portée par le grand prêtre chez les Hébreux. Partie de l'armure romaine qui protégeait la poitrine. ● pectoral, pectorale, pectoraux adjectif (latin pectoralis, de pectus, -oris, poitrine) Qui concerne la poitrine. Destiné au traitement des affections broncho-pulmonaires. ● pectoral, pectorale, pectoraux (expressions) adjectif (latin pectoralis, de pectus, -oris, poitrine) Ceinture pectorale, ceinture squelettique sur laquelle s'articulent les membres antérieurs des vertébrés. Croix pectorale, croix suspendue à un cordon ou une chaînette, et portée sur la poitrine par des dignitaires ecclésiastiques. Muscle pectoral ou pectoral (nom masculin), chacun des muscles, au nombre de deux de chaque côté, situés à la partie antérieure et latérale du thorax. Nageoire pectorale, nageoire paire antérieure des poissons, assurant les mouvements lents et l'équilibre ou le freinage au cours de la locomotion. ● pectoral, pectorale, pectoraux (synonymes) adjectif (latin pectoralis, de pectus, -oris, poitrine) Ceinture pectorale
Synonymes :

pectoral, ale, aux
n. m. et adj.
rI./r n. m. Plaque ornementale ou de protection portée sur la poitrine.
rII./r adj.
d1./d ANAT Qui appartient à la poitrine. Les muscles pectoraux ou, n. m. pl., les pectoraux.
|| Nageoires pectorales: nageoires antérieures, chez les poissons.
d2./d Qui est utilisé dans le traitement des affections des bronches, des poumons. Sirop pectoral.
d3./d Qui se porte sur la poitrine. Croix pectorale.

⇒PECTORAL, -ALE, -AUX, adj. et subst. masc.
A. —1. ANAT. Qui appartient à la poitrine, qui concerne la poitrine en tant qu'organe physiologique. Cavité, région pectorale. Ceinture pectorale. Squelette de l'épaule. Synon. plus usuel ceinture scapulaire. Owen (...) associe (...) la ceinture pectorale et le membre antérieur à la vertèbre occipitale (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.496).
Muscles pectoraux et, p.ell., pectoraux, subst. masc. plur. Muscles de la poitrine, du thorax. Pectoraux d'athlète, de lutteur; développer ses pectoraux. Cinquième exercice. — Extension latérale et horizontale des bras. Autre exercice [respiratoire] pour agir sur les muscles pectoraux et par conséquent sur la partie supérieure du thorax (BARATOUX, La Voix, 1912, p.273):
♦ Flamart souffle, tel un taureau coursé. Sous le maillot qui colle, les pectoraux se soulèvent et retombent comme une poitrine de femme asthmatique.
MARTIN DU G., Vieille Fr., 1933, p.1068.
Muscle grand pectoral et, p.ell. (grand) pectoral, subst. masc. Muscle pair situé à la partie antérieure de la poitrine, adducteur du bras (chez l'homme) ou d'un membre antérieur (chez l'animal). Le muscle grand pectoral de la grenouille est formé de deux portions placées l'une au-dessus de l'autre (CUVIER, Anat. comp., t.1, 1805, p.279). V. dorsal ex. 4.
P. anal. Nageoires pectorales. Nageoires antérieures des poissons et de certains animaux marins. Les goujons (...), les nageoires pectorales vibrantes comme des embryons d'ailes, piquaient du nez vers les ténèbres fraîches (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.19).
Empl. subst. masc., fam. Poitrine. Celui-là [un pull-over] me plairait... C'est bien la forme que je cherchais, ça vous fait le pectoral coquin (AYMÉ, Cléramb., 1950, I, 7, p.51). V. appréciatif ex. 2.
2. PHARM. [En parlant d'une plante médicinale, d'un remède] Qui est propre à soigner les affections des voies respiratoires, notamment la toux. Synon. rare béchique. Plante, pâte, tisane pectorale. V. apozème ex. Amédée prit son premier rhume (...) qui (...) laissa derrière lui une fâcheuse délicatesse du côté des bronches. (...) Gaston (...) comblait son ami (...) de pastilles pectorales à base d'eucalyptus... (GIDE, Caves, 1914, p.761.)
Fleurs pectorales, espèces pectorales. Sept plantes: bouillon blanc, coquelicot, guimauve, mauve, pied de chat, tussilage, violette. Synon. de quatre fleurs. Une légère infusion de fleurs pectorales et de sinapismes (Journ. de méd. et de chir. pratique, 1834, V, p.419 ds QUEM. DDL t.8).
Fruits pectoraux. Mélange de quatre fruits (dattes, figues, jujubes, raisins de Corinthe) employé en décoction. (Dict.XIXe et XXes.).
Remède pectoral et, p.ell., pectoral, subst. masc., rare au sing. V. bourrer ex. 2.
3. Qui a ou semble avoir son siège dans la poitrine. Jacquot (...) assimile la maladie des chiens à la fièvre typhoïde de l'homme et il distingue des formes abdominale, pectorale, inflammatoire et nerveuse (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p.413).
B. —1. Adj. Qui couvre ou orne la poitrine en tant que partie du corps. Ornement pectoral. P. anal. [En parlant du poitrail d'un animal] Une sous-ventrière et une courroie pectorale richement piquée et brodée (...) complétaient ce harnachement (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p.222).
Croix pectorale. Croix portée sur la poitrine, suspendue autour du cou avec une chaîne, par certains dignitaires ecclésiastiques, et notamment les évêques, comme insigne de leur titre. Un vieux moine (...) en sa stalle ployé, Tient sa croix pectorale entre ses doigts étiques (LECONTE DE LISLE, Poèmes barb., 1878, p.305). Les moines (...) derrière l'Abbé, seul, reconnaissable à sa croix pectorale d'or (HUYSMANS, Oblat, t.1, 1903, p.38).
2. Subst. masc.
a) ANTIQ. ROMAINE. Partie de l'armure protégeant le haut de la poitrine. Pectoral de Romain en cuir, de Gaulois en cuivre (LELOIR 1961).
b) ANTIQ. ÉGYPTIENNE ET JUIVE. Orfroi quadrangulaire richement serti, porté sur la poitrine par les pharaons, les Égyptiens nobles et le grand prêtre des Juifs comme insigne de leur dignité. Synon. rational. Large pectoral; pectoral orné de pierreries; revêtir le pectoral. Mais Nous, prêtre suprême, qui portons tous les peuples sur Notre coeur jour et nuit comme les pierres de l'ancien pectoral, Le pas plus prompt ne Nous est pas permis (CLAUDEL, Otage, 1911, I, 2, p.246). V. dureté ex. 3 et éphod ex.
P. anal. Partie de costume d'apparat, richement orné, recouvrant la poitrine. Le costume classique du saltimbanque de province: un maillot au rose vif (...), un pectoral de velours noir (E. DE GONCOURT, Zemganno, 1879, p.51).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep.1694. Étymol. et Hist.A. Subst. 1. 1355 «ornement appliqué sur l'aube du prêtre, à la hauteur de la poitrine» (AN JJ 84, pièce 153 ds GDF. Compl.); 2. 1546 «ornement garni de pierres précieuses que le grand-prêtre des Juifs portait sur la poitrine» (La Bible de l'imprimerie Jehan Girard, 28, 4 d'apr. FEW t.8, p.109b); 3. 1660 «croix que les évêques portent sur la poitrine» (OUDIN Fr.-esp.). B. Adj. 1. 1478 «qui appartient à la poitrine» parties pectorales (N. PANIS, Trad. de la Chirurgie de Guy de Chauliac d'apr. SIGURS, p.287); 1561 muscle pectoral (A. PARÉ, De l'Anatomie, I, 8, éd. J. F. Malgaigne, I, 124b); empl. subst. les pectoraux (ID., ibid., p.124a); 2. 1478 «qui est propre à combattre les affections de la poitrine» medecines pectorales (N. PANIS, op.cit. ds SIGURS, p.497); 1834 fleurs pectorales (Journ. de méd. et de chir. fr., V, 419 ds QUEM. DDL t.8). Empr. au lat. pectoralis «de la poitrine, qui couvre la poitrine», employé comme subst. (sens A 1) au Moy. Âge, XIIIes. d'apr. NIERM. et LATHAM. Fréq. abs. littér.: 133. Bbg. VAN DIJK (W.-Ch.). Le Vocab. des Capucins. Foi Lang. 1977, n° 3, p.211.

pectoral, ale, aux [pɛktɔʀal, o] adj. et n. m.
ÉTYM. 1355, n. m. (2.); v. 1363, adj.; lat. pectoralis « de la poitrine », de pectus, -toris « poitrine ».
A Placé sur la poitrine.
1 Adj. Qui couvre, décore la poitrine.Liturgie. || Croix pectorale d'un évêque.
1 Comme ce jeune homme se tournait vers lui, Julien vit la croix pectorale sur sa poitrine : c'était l'évêque d'Agde.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XVIII.
2 N. m. Relig. Orfroi quadrangulaire appliqué sur l'aube du prêtre, à la hauteur de la poitrine.
(1546). Hist. Ornement enrichi de pierres précieuses, bijou que portaient sur la poitrine les pharaons, les Égyptiens de noble famille, le grand-prêtre des Juifs ( Rational).
2 Un large pectoral composé de plusieurs rangs d'émaux, de perles d'or, de grains de cornaline, de poissons et de lézards en or estampé, couvrait la poitrine de la base du col à la naissance de la gorge (…)
Th. Gautier, le Roman de la momie, I.
3 Les vêtements somptueux qu'ils (les prêtres de Yahweh) revêtaient dans les cérémonies signalaient leur caractère sacré (…) mitres ou tiares hautes, ornées d'un diadème, et sur la poitrine, un lourd pectoral « artistement travaillé », garni de quatre rangs de pierres précieuses, où l'émeraude, l'opale, l'onyx et l'améthyste voisinaient avec le saphir et le diamant.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, II, II.
Antiq. rom. Partie de l'armure qui protégeait la poitrine.
B De la poitrine.
1 Qui appartient à la poitrine.Anat. (1478). || Mamelles pectorales. || Région pectorale. || Muscles pectoraux, et, n. m. pl., les pectoraux, muscles plats et triangulaires qui, au nombre de deux de chaque côté, s'insèrent au thorax et au membre supérieur. || Le grand, le petit pectoral. || Avoir les pectoraux très développés. || Haïk (cit. 1) qui se porte agrafé sur les pectoraux.
4 (…) les bras courts, plantés trop en arrière, à cause d'un développement des pectoraux exagéré par une gymnastique mal raisonnée.
Aragon, les Beaux Quartiers, I, XII.
Zool. De la partie antérieure de la face ventrale. || « L'oiseau (cit. 2) a… les muscles pectoraux beaucoup plus… forts que l'homme » (Buffon).Par anal. || Nageoires pectorales des poissons (→ 2. Goujon, cit. 2).
2 (XVIe; A. Paré). Qui est propre à combattre les affections de caractère pulmonaire, bronchique. || Médicament, remède pectoral, et, n. m., un pectoral.Sirop pectoral. || Infusion de fleurs pectorales, dites aussi quatre-fleurs ( Fleur). || La mauve, la violette, plantes pectorales. || Pâtes pectorales (de guimauve, de jujube, de lichen, de réglisse).Fruits pectoraux, dits aussi quatre fruits (dattes, figues, jujubes, raisins secs), employés en décoction. Nom masculin pluriel (vieux) :
5 (…) au moindre rhume, leur père les bourrait de pectoraux (…)
Flaubert, Mme Bovary, II, VI.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • pectoral — PECTORÁL, Ă, pectorali, e, adj., s.n. I. adj. 1. Din regiunea pieptului, de la piept. 2. Care se foloseşte ca remediu în bolile de piept. Ceai pectoral. II. s.n. 1. Pieptar de metal, care constituia una dintre piesele armurii romane. 2. Ornament… …   Dicționar Român

  • Pectoral — Pec to*ral (p[e^]k t[ o]*ral), a. [L. pectoralis, fr. pectus, oris the breast; cf. F. pectoral.] 1. Of or pertaining to the breast, or chest; as, the pectoral muscles. [1913 Webster] 2. Relating to, or good for, diseases of the chest or lungs; as …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pectoral — pectoral, ale 1. (pè kto ral, ra l ) adj. 1°   Qui concerne la poitrine.    Croix pectorale, celle que les évêques portent sur la poitrine.    Terme d anatomie. Muscles pectoraux, ou, substantivement, les pectoraux, muscles qui s attachent à la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pectoral — Saltar a navegación, búsqueda La palabra Pectoral, del latín pectoralis (plural pectorales) se puede referir a lo relativo al pecho, a la cavidad pectoral. También a los músculos pectorales: Pectoral mayor Pectoral menor Comúnmente se llama… …   Wikipedia Español

  • Pectoral — • The breastplate worn by the high priest in the Old Testament Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Pectoral     Pectoral     † …   Catholic encyclopedia

  • pectoral — m. anat. Cada uno de los dos músculos pectorales (el mayor y menor) que se hallan situados en la parte anterior y superior de tórax. El pectoral mayor hace girar el brazo hacia dentro, mientras que el pectoral mayor lleva el hombro hacia arriba y …   Diccionario médico

  • pectoral — adjetivo,sustantivo masculino 1. [Medicamento] que es beneficioso para el pecho o que combate la tos: jarabe pectoral. 2. Del pecho o relacionado con él: cavidad pectoral, músculo pectoral. Esta chica tiene que fortalecer los pectorales. En el… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Pectoral — Pectoral, from the Latin pectoralis (plural pectorales ), pertaining to the breast/chest , can refer to:* Pectoral cross, a cross worn on the chest * a decorative, usually jeweled version of a gorget * Pectoralis major muscle * Pectoralis minor… …   Wikipedia

  • pectoral — (Del lat. pectoralis). 1. adj. Perteneciente o relativo al pecho. Cavidad pectoral. 2. Útil o provechoso para el pecho. U. t. c. s. m.) 3. m. Cruz que por insignia pontifical llevan sobre el pecho los obispos y otros prelados. 4. Racional del… …   Diccionario de la lengua española

  • pectoral — [pek′tə rəl] adj. [< L pectoralis < pectus (gen. pectoris), breast] 1. of or located in or on the chest or breast 2. worn on the chest or breast [a bishop s pectoral cross] 3. influenced by or resulting from personal feelings; subjective n …   English World dictionary


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»